Catherine Adam

 

cath

Catherine Adam naît à Boulogne, trop loin de la côte pour assouvir sa passion des fonds marins. Alors elle se console en regardant les odyssées du commandant Cousteau à la télévision. C'est décidé, elle deviendra exploratrice et elle suivra Jacques dans ses aventures aux quatre coins des mers. Mais les médecins sont formels, Catherine souffre d'un surdéveloppement de l'hémisphère droit qui nuit à son apprentissage des sciences. Il faut se rendre à l'évidence, une carrière artistique est inévitable. Catherine est effondrée mais a de la suite dans les idées. Quelques années plus tard, sa connaissance des cétacés lui décrochera un contrat d'illustratrice pour la fondation Cousteau dans « le dauphin hebdo » mag. Le Petit Palais et le Musée du Louvre lui commandent des dessins archéologiques qui viennent titiller son envie de voyages. Son goût pour la nature l'entraîne sur le chemin du dessin de presse (Voyager mag, La petite abeille, Image doc, science et vie junior, Qantara, Terres sauvages) et de l'édition jeunesse : Nathan, Casterman, Hatier, Rageot, Fleurus, Balland, La Martinière, Larousse, Hachette, Grasset, Nord-sud, Glénat, Atlas, Minedition se l'arrachent. Puis, Catherine s'envole faire des reportages illustrés sur des fouilles archéologiques en Egypte, au festival d’Avignon et en Finlande (ed Reflets d’ailleurs). De retour, elle crée son p’tit cabinet d’histoires SURnaturelles où se côtoient objets de décoration et de curiosités. Depuis les débuts du Cesan, elle enseigne l’illustration, le dessin académique et la couleur à des jeunes atteints d'hypercréativité.