Clément Paurd

 

clementok

 

Piquant dans la collection ancestrale de son grand père, Clément Paurd joue avec ses petits soldats jour après jour. Après une énième défaite du général Colorado, il décrète l'état de paix. La paix et l'ennui étant très proche, il trace des traits sur les feuilles blanches de l'imprimante. Attirer par ses étranges croquis d'observation, les Arts Décoratifs de Strasbourg l'accepte alors en tant que stratège graphique. Curieux de tout, il co-fonde en 2008 la revue collective de bande dessinée Belles Illustrations. 2009 est l'année de réussite avec l'obtention de son diplôme et du prix Jeunes Talents du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Les éditions des Arts Décoratifs le garde captif avant de le laisser rejoindre en 2012 Jean-Christophe Menu, co-fondateur de l'Association, pour l'assister sur sa nouvelle structure éditoriale L'Apocalypse. Clément poursuit en parallèle son travail de dessinateur pour la presse et l'édition (Libération, Vingt Minutes, Revue XXI, Kiblind, Strabic, Point Ephémère, Gallimard). Il est alors happé par sa bande dessinée La Traversée publiée aux éditions 2024 et devient décurion.
Il resurgit de temps en temps au Cesan pour y enseigner la mise en scène en bande dessinée.