Grégory Blot

gregorybok
Gregory Blot est un homme de son temps. Chaque matin, il se lève aux aurores, saute sous la douche, appuie sur le bouton de la cafetière et beurre une demi douzaine de tartines. Le voilà fin prêt pour la matinale de France Inter. Puis il s'installe à son bureau où il dessine tantôt la préhistoire, tantôt la Rome Antique ou encore la faune et la flore de nos régions. Vous l'aurez deviné, ce diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg dessine pour la presse et l'édition jeunesse depuis bientôt quinze ans. Cela fait bien longtemps que l'anatomie du diplodocus, de Jules César et de l'amanite phalloïde n'ont plus de secret pour lui. Aux alentours de midi (son emploi du temps est réglé comme du papier à musique), Grégory s'installe au café, devant lui, les journaux du jour qu'il s'apprête à éplucher méthodiquement. Rien ne lui échappe, de la politique internationale aux faits divers, des fluctuations de la bourse aux résultats des courses. Quand on lui demande pourquoi un tel engouement, il répond tout simplement "la presse, c'est mon dada". Et ça tombe plutôt bien, car ce dessinateur de presse enthousiaste partage sa passion de 13h30 à 16h30 avec les étudiants du Cesan. Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige.