Sylvain Moizie

Enfant, Sylvain-Moizie raconte des histoires avec des dessins.
Adolescent, il découvre l’école du cirque : il consacrera sa vie au dessin ET au cirque.
Jeune adulte, direction les Arts Déco de Strasbourg où, en 2000, il y fonde avec des collègues L’Institut Pacôme, fameux collectif de micro-édition. La même année, il est lauréat du concours Jeunes Talents au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. À côté, il enseigne le cirque.
Adulte (et plus si jeune), il travaille avec divers éditeurs (La Boîte À Bulles, Delcourt/Shampooing, L’Œuf, Jarjille, etc), collabore avec le spectacle vivant (Cie Moska, Cie L’Awanturra) et crée des spectacles d’acrobatie clownesque en lien avec ses bandes dessinées (La nuit du mystérieux Chien-Garou).


Après quelques années de ralentissement éditorial (enseignement du cirque à forte dose, résidence nomade famille, yourte et caravane), il reprend du service avec Les aventures intersidérantes de Jean-Pierre Vortex, bandes dessinées à manipuler (éd. 2024), La petite fille et la cigarette, adapté d’après l’ouvrage éponyme du romancier Benoît Duteurtre (éd. La Boîte À Bulles), des pages dans Fluide Glacial, et Le bel ABC d’Atèle (éd. Jarjille).

Il travaille actuellement sur Service Clientèle, une seconde adaptation d’après B. Duteurtre, sur un spectacle en lien avec un projet de BD (Les frères Crayone). Et étant triste que le Professeur Pacôme soit mort, il se relance dans la micro-édition avec Les éditions de l’Homme Sauvage dont les premiers titres paraîtront en 2018. Adepte d’événements et de travail hors-case et performatif, il entre au CESAN comme enseignant pour professer une ouverture dans ces domaines.