BD sur les murs 2017 vu par Yinan Chai, étudiante

<<< Retour
Actualités

En septembre, l'école CESAN et l'association TheGreenHouse ont renouvelé leur collaboration pour la deuxième édition de "BD sur les murs" en Italie. Le groupe d'étudiants sur place avait comme but de réaliser une BD déambulatoire à travers les rues des villages de Orria et Piano Vetrale. Challenge réussi ! Retour sur cette expérience de l'intérieur avec le témoignage de Yinan Chai, étudiante de l'école. 

Nous sommes parti en Italie, à Piano et Orria, avec 9 autres auteurs de l’école pour raconter des histoires sur les murs de ces deux villages, les liant l'un à l'autre. Au début, je pensais que deux semaines ensemble ça serait un peu long pour réaliser le projet mais le temps est passé très vite grâce à la bonne ambiance du groupe ! Nous avons de beaux souvenirs de cette expérience.

Voici quelques photos de ce voyage impressionnant. ~\ (≧̙≦)/~

La responsable de l’association The Green House est en train de nous présenter le village et des peintures sur le mur. Dans ce village, on peut trouver partout des peintures faites par des artistes sur les murs. Ça devient une tradition dans le village.


Après avoir vu tous ces murs, est-ce que vous avez compris l’histoire entière ? Mia, une petite fille qui est née en Italie et a grandi en France, rentre au village avec sa mère pour retrouver l’Histoire de son pays d'origine. Les textes sont écrits en italien et en français. J'aime beaucoup le résultat de notre travail !

Après les visites du village, notre création se met en marche ! Le premier jour on est allé à la plage pour se relaxer. On était très content, la mer nous donnait de l'inspiration. Ensuite, on est rentré à l’atelier, avec notre superbe peau bronzée, pour commencer à travailler. On était très excité de voir notre nouvel atelier : une grande école primaire disponible pendant les vacances.

Pour nous donner de l'inspiration, nous avons posé les uns pour les autres, voici le résultat.

Nous avons essayé de travailler tous ensemble sur les même supports aux murs avant de s'attaquer aux vrais. 

Pause entre deux réflexions avec une visite de ferme.

Au début du projet, ce n’était pas facile : chacun dessinait sa propre idée, on décidait ensemble après. On est revenu sur le story-board plusieurs fois. Par moment nos avis étaient trop différents pour pouvoir avancer. Pour réaliser le projet au mieux, on a dû faire des compromis et écouter les avis des autres.


Pour présenter le projet aux villageois, une soirée BD sur les murs et jazz a été organisé par TheGreenHouse. Au cours du projet, les habitants ont été très chaleureux et accueillant avec nous, ils nous ont offert du café et des cookies, nous ont salué, "Ciao”, même si on ne s’était jamais vu. Je suis chinoise et il y a même des habitants qui sont venus me dire qu'ils aimaient la Chine !

Voici des peintures finales !


Le plus important pour nous c'est que tous ensemble, on a réussi à finir ce projet en mélangeant tous nos styles. On a été inspiré par le cadre du village italien, c’est un souvenir très précieux ! C’est vraiment un voyage incroyable !