Céline (Cèl) et Johanna (Lamby) lancent « Premières Neiges »

<<< Retour
Actualités

Céline Pesle (Cèl) et Johanna Lucand (Lamby), deux anciennes étudiantes du CESAN, lancent le projet "Premières Neiges". Ce recueil rassemblera illustrations, bandes dessinées et croquis de plus de 40 auteurs autour d'un thème commun : la saison hivernale.


Pour créer "Premières neiges", Cèl et Lamby ont rassemblé une quarantaine d'auteurs dont une dizaine d'anciens de l'école Cesan : Vincent Piffeteau, Emilie Rayer, Wendy Augé, Gaelle Forgeot, Pauline Bernadoux, Yohann Virglino, Maureen, Rours et Sonia Cordel.  Elles ont choisi de monter un projet collaboratif financé par le biais d'Ulule. Le projet est toujours en cours de collecte, nous leur avons posé quelques questions.

Comment vous est venue l'envie d'un projet commun ? 

Nous avons déjà travaillé toutes les deux dans la même équipe, celle du Wanted Magazine. Par la suite nous avons tenu un stand ensemble lors de la Japan Expo 2016 pour présenter nos travaux respectifs. Nos univers sont différents mais nous arrivons à tomber d'accord, à communiquer et nous nous faisons confiance. C'est un peu la base pour bosser ensemble. On avait cette envie de réaliser quelque chose d'ambitieux qui rassemblerait quelques copains ainsi que d'autres artistes dont on admire le travail pour faire un beau livre qu'on prendrait nous-mêmes plaisir à lire. Avant ça on a chacune réalisé de petits ouvrages, donc on se sentait prêtes à se lancer dans l'aventure, certes semée d’embûches.

Le thème de l'hiver était-il un sujet évident pour vous ? 

Le projet est parti de là en réalité. Nous sommes toutes les deux des adoratrices de la saison froide, nous avions chacune depuis un moment cette envie de créer quelque chose autour de l'hiver. Ensuite l'idée a fait son chemin et s'est développée petit à petit. 

Est-ce que les lecteurs vont trouver un scénario commun entre les histoires ou la neige fait office de fil rouge ?

Non, pas de scénario commun. Nous avons pris le parti de laisser une grande liberté à chacun sur ce point là pour laisser les auteurs s'épanouir. D'ailleurs la neige ne sera pas forcément toujours présente et le ton ne sera pas toujours le même. Les registres seront variés, à l'instar des styles et des techniques utilisées. On peut voir ce livre comme un artbook ou un recueil. 

Qu'est-ce que ce projet vous a appris sur la réalisation coopérative ? 

Comme dit plus haut, grâce à nos expériences passées à bosser avec d'autres groupes, nous avions déjà en tête quelques grosses erreurs à ne surtout pas reproduire. Mais on en oublie toujours certaines et les imprévus arrivent. On apprend surtout des autres, on partage nos expériences, nos compétences. Il faut savoir rester à l'écoute, ce qui n'est pas toujours facile quand on est à la tête du truc. On apprend aussi à mieux s'organiser. 

On apprend surtout des autres, on partage nos expériences, nos compétences.

Quels conseils donneriez-vous aux auteurs qui veulent se lancer ? 

Pour ce qui est de l'auto édition… être motivé par son projet et faire tout les efforts possibles pour arriver au meilleur résultat pour être satisfait de son travail (ce qui n'est pas toujours facile pour les dessinateurs). Poser des questions autour de soi, se renseigner sur les meilleurs imprimeurs en terme de rapport qualité/prix, ne pas avoir peur de multiplier les comparatifs, s'ouvrir aux gens, savoir entendre la critique, communiquer sur les réseaux de façon régulière. Si possible se constituer une bonne "fanbase" avant de se lancer, pour justement avoir des retours et un réseau qui permette de s'étendre plus facilement. Puis aimer ce qu'on fait, sinon c'est pas la peine. 😉 

Pour de belles soirées au coin du feu, n'hésitez pas à participer à ce projet en les aidant à collecter la somme nécessaire sur Ulule.