Deux étudiantes Jeunes Talents d’Angoulême

<<< Retour
Actualités

Une nouvelle fois, les étudiants du Cesan se sont distingués au concours Jeunes Talents du Festival d'Angoulême.
Yun Yu et Marine des Mazery ont, chacune à leur manière, mis en place des systèmes de récit inventifs et novateurs récompensés par le jury des Jeunes Talents. Deux jeunes auteurs à découvrir et à suivre de très près.

jeunes-talents-broderies-bd

Yun Yu est chinoise, elle est arrivée à Paris il y a quelques années pour étudier la bande dessinée au Cesan. Depuis toujours elle brode, toutes sortes de choses et sur tous supports.
Pour le concours Jeunes Talents d'Angoulême 2016, elle a eu l'idée de croiser ses deux passions, la broderie et la bande dessinée. Son projet intitulé "Libre-arbitre" est une bande dessinée réalisée entièrement en broderie. Fils, aiguilles, ciseaux, cercle à broder et tissus sont venu remplacer les traditionnels crayons, pinceaux et feuilles de papier.
"Libre-arbitre" est une ode à la liberté, celle du chat de traverser la route quand ça lui chante, celle des cases parfaitement dessinées de se découdre, celle du chat de sortir de la case.
Yun Yu se joue des codes de la bande dessinée tant au niveau du fond que de la forme et de fil en aiguille, invente une nouvelle forme de récit.

jeunes-talents-angouleme-tampon-planche

Marine des Mazery s'adonne quotidiennement à l'expérimentation graphique. Pour ce projet lauréat des Jeunes Talents, elle a décidé de jouer du tampon. Armée de gommes, de pochoirs, d'encre et de gouache, elle a crée une bande dessinée qui refuse catégoriquement de se laisser enfermer dans les cases.
Au sens propre.
Son récit "Fuite de Caz" raconte une grande évasion. L'échappée d'une petite troupe de prisonniers (ses personnages) qui s'attèle à mettre en place divers stratagèmes, se glissant de case en case et castagnant avec les matons pour s'enfuir de prison (la grille de cases d'une planche de bande dessinée).

La nouvelle garde de bande dessinée est assurée!