Sortie de « Péyi an nou », l’histoire des migrations liées au BUMIDOM

<<< Retour
Actualités

Marie-Ange Rousseau et Jessica Oublié sortent leur premier roman graphique "Péyi an nou" aux éditions Steinkis le mercredi 25 octobre. Pour l'occasion, elles dédicaceront leur livre sur l'histoire des migrations liées au BUMIDOM à la péniche Grande Fantaisie à partir de 18h30. 

Il y a quelques années, se demandant pourquoi et comment son grand-père guadeloupéen était arrivé en métropole, Jessica Oublié découvre un mouvement migratoire institutionnalisé par l’État français à travers un bureau, le BUMIDOM. Le BUMIDOM est en effet créé en 1963 pour soutenir la relance de l’économie française. En vingt ans, 165 000 personnes originaires de Guadeloupe, Martinique, Guyane et de la Réunion passeront par lui. Tant et si bien qu’aujourd’hui, tous les Antillo-Guyanais nés en métropole ont un parent enregistré dans ses fichiers.

Péyi an nou est à la fois une enquête pour comprendre la politique et le fonctionnement du Bumidom, ses répercussions, son héritage… et un hommage à ces Français contraints à l’exil dans un pays qu’ils pensaient être le leur, la France.

Le programme de cette grande soirée de lancement

18h30-19h : projections sonores et vidéos
19h-20h : échange autour de la bd
20h-20h30 : projections sonores et vidéos
20h30-21h30 : dédicaces du roman graphique "Péyi an nou"
21h30-00h00 : bal créole (biguine, zouk, mazurka, gwoka, bélé, maloya…)
 

Les auteurs Marie-Ange Rousseau & Jessica Oublié 

Jessica Oublié est née à Paris en 1983. Sa mère Guadeloupéenne et son père Martiniquais sont arrivés en métropole quand ils avaient respectivement 14 et 15 ans. Après des études en histoire de l’art et près de deux ans à la rédaction de la revue Africultures , elle s’envole pour la Centrafrique et le Bénin où elle travaille pendant cinq ans dans les domaines culturel et linguistique. De retour en France, elle se prend d’intérêt pour la migration antillaise des années 1960 à 1980, c’est le début de l’aventure Péyi an nou .

Née en banlieue parisienne en 1990, Marie-Ange Rousseau a toujours aimé dessiner et raconter des histoires. Après quelques détours, c’est au Cesan qu’elle termine ses études, en 2015. Attirée par les histoires de vie et les récits historiques, et engagés, c’est avec enthousiasme que Marie-Ange se joint au projet Péyi an nou , lorsque sa route croise celle de Jessica Oublié.
 

Teasers de "Péyi an nou"